BIOGRAPHIE D'ALBA

Christina GarayAlba vit en France depuis 1988 et actuellement travaille à Bordeaux. Elle est née à Bilbao, au nord de l’Espagne. Elle a grandi dans un milieu chaleureux et sensible à l’art et retourne régulièrement se ressourcer dans sa ville natale, où l’art contemporain s’affirme depuis quelques années avec de nombreuses galeries et la présence incontournable du célèbre Musée Guggenheim.

De ses racines basques, elle revendique sa culture de l’inné, de la spontanéité, du direct. Son exil consenti, sa double appartenance et ses nombreux voyages autour de la planète lui ont permis de former son regard. Son désir de comprendre la nature humaine ont forgé sa culture internationale. Son parcours artistique non loin des sentiers scolaires et institutionnels est né de ce métissage culturel.

Au contact de quelques artistes confirmés et reconnus, tel le peintre italien Libero, elle a acquis des bases essentielles qu’elle s’est empressée d’adapter à sa propre créativité.

Dans sa recherche de l’authenticité, elle a développé un sens de la couleur, de la forme et de l’espace qu’elle exprime en s’appropriant rapidement de grands formats: une peinture puissante, instinctive, libre de toute contrainte, où la technique et l’inventivité se déploient à même la toile au fil d’une inspiration quasi gestuelle.

Cette artiste polymorphe est aussi à l’aise dans ses toiles figuratives qu’abstraites. Elle sait dégager l’essentiel de la forme, pour donner naissance à des taureaux, ou à des chevaux en mouvement, ou bien au contraire susciter l’imagination dans de libres traces de couleurs proches de l’action painting où le geste l’emporte.

Son travail riche en matière et en pigments, parfois jusqu’à la saturation, est un témoignage de sa générosité. Dans une constante harmonie, elle atteint l'émotion, l'énergie, la grandeur sans exubérance: l’élégance.

« Richesse d’images et d’impressions », « choix des tons chauds et profonds … Cette peinture est la force même, elle n'a pas d'artifice, elle est le fruit de la sincérité et prend racine dans une farouche volonté de rester vraie...